Archive | décembre 2017

Déjeuner du 11/12/2017 : Vous entendre.

 

 » On adoucit les souffrances d’autrui en en prenant sa part, on double ses jouissances en les faisant partager. » Alfred Auguste Pilavoine.

J’ai pris la route, plus apaisée que la veille.
Ce sentiment que j’ai connu depuis dimanche soir, suite à la non lecture de mes deux écrits, suite à N/nos échanges où Vous ne laissez rien percevoir de Vos sentiments ou ressentis quelqu’ils soient pour moi, alors que l’absence de séance de jeudi me fait ressentir un manque non négligeable… Je Vous sens loin… Loin de moi physiquement bien évidemment, mais par la pensée également. Et j’ai alors eu peur de n’être qu’un divertissement, qu’une petite chose accessoire qui vient Vous divertir deux fois par semaine… Et cela m’a fait horriblement mal.

Continuer la lecture

Séance du 30/11/2017 : Bonheur(s) à profusion

 

Le bonheur ne sait ni craindre ni prévoir, il jouit et ne réfléchit pas.

Jeudi…

Me voilà en route pour Vous retrouver. Ce même chemin que j’emprunte depuis des mois, non par habitude mais par désir, par besoin.
Cela s’insinue en moi dès l’après midi, où je commence à compter les heures…. Et ce moment où je glisse mes jambes sur mon fauteuil, où mes mains se posent sur mon volant et où j’allume le contact libérant les vrombissements de mon moteur et ceux de mon corps.
Je vois glisser sous mes yeux cette longue étendue de bitume où se reflètent mes phares… Grisée par la nécessité de Vous retrouver encore et toujours… Pas de lassitude, pas d’habitude, pas de train train.
Je ne sais jamais si Vous m’attendez avec ce même désir, cette même envie… Mais je me laisse le croire. Après tout Vous sauriez me le faire comprendre si ce n’était pas le cas.

Continuer la lecture