25/11/18: Et pendant ce temps…. Entracte.

 

« Ça serait une pause, Entre deux sonneries
Quand le bruit se repose, Un soupçon d’accalmie
Ça serait un silence, Au milieu du fracas
La minute d’absence, Où on ne répond pas.

Un petit temps d’arrêt, s’il vous plait
Je crois qu’il me faudrait, Juste un peu de secret »- Anne Sylvestre

 

Reste calme ma petite. Respire. Chaque chose en son temps. Ça ne sert à rien de t’agiter, ce qui arrivera arrivera et ça ne dépend pas de toi. Ta mission jusque là, tu l’as tenue.Tu as fait ce que tu devais. Tu n’es pas responsable.

Un jour après l’autre. Ne pas paniquer. Tout change, tout évolue.

Il est toujours là. Différemment, mais toujours là.

Voilà mon nouveau mantra. Ne pas avoir peur, garder confiance en moi, en nous.

Oui je vous annonce ce qui se profilait déjà depuis quelques temps, depuis l’annonce de cette difficulté le concernant.

Les épreuves sont le lot de chacun, et chacun choisi de les vivre seul ou de les partager. Nous la partagerons. Mais plus au calme. Plus en retrait de ce qui nous avait réuni il y a bientôt deux ans.

Non. Je ne me vois pas m’éloigner de Lui à un moment de Sa vie..  Crucial.

Est-ce de l’égoïsme ? Possible, car j’ai besoin de Lui. Nombreux ont été les conseils pour que je reprenne ma liberté et le laisse prendre un chemin où je n’ai pas ou plus ma place. J’avoue que oui  j’y ai pensé. Et Il le sait. Mais Il l’a refusé.

Est-ce alors de la faiblesse ? Possible, car je suis incapable d’envisager ma vie loin de Lui..Incapable d’imaginer que mon Équilibre, mon bien-être .. Mon bonheur soit loin de Lui.

Est-ce de la dévotion ? Possible, car je ne supporterai pas de le savoir inquiet, blessé, torturé… Sans être près de Lui pour lui apporter réconfort, amour, tendresse ou tout ce qui peut Lui être utile et agréable.

Est-ce de la passion ? Au vue des définitions portant sur l’intensité des sentiments éprouvés, du manque qui y est lié, des états d’euphorie et de chagrin alternés… Sourire… C’est aussi possible.

Mais finalement… Égoïsme  faiblesse, dévotion, passion…. Chacun y verra bien finalement ce qu’il souhaite y voir, au travers du spectre de mes écrits ici, au travers de son vécu personnel, de ses expériences … Chacun saura se faire son opinion. Le principal étant que Moi,  je sais ce que c’est.

Et c’est simplement nous. Ce que nous sommes.

Que sommes nous alors ? Une somme de choses… Nous sommes une rencontre il y a 8 ans. Nous sommes une découverte. Nous sommes une déchirure. Nous sommes une tentation. Nous sommes des retrouvailles. Nous sommes des difficultés. Nous sommes des apprentissages. Nous sommes des blessures et des cicatrices. Nous sommes amour, tendresse, confiance. Nous sommes merci et pardon.

Nous sommes un homme et une femme

Nous sommes un Maître et une Soumise

Nous sommes .. un couple.

Simplement.

Peu conventionnel. Certes. Mais c’est le notre.

Donc se profile aujourd’hui une « pause BDSM » .une pause dont nous cherchons encore à définir les règles, à en borner les limites, selon les besoins et capacités de chacun de nous.

Elle ne sera pas facile. La période actuelle, transitoire et incertaine n’y aide déjà pas. Je sais que je vais au devant de difficultés psychologiques, physiques et émotionnelles assez dures à gérer. Le manque est déjà présent, et la soumise en moi tambourine à la porte de mes besoins et envies. Tant pour le corps que l’esprit. Mais je m’emploie à essayer de l’apaiser  la rassurer… Sans l’éloigner complètement. C’est impossible. Elle fait partie de moi. Son Maître finira par retrouver le chemin qui l’amènera à elle. Il n’y a pas encore de quand, il n’y a pas de comment non plus, car ce sera forcément différent. Ces choses appartiennent à un demain que nous ne contrôlons pas pour l’instant.

C’est donc sur Aujourd’hui que nous nous concentrons. Et c’est avec ce que nous offre aujourd’hui que nous construisons autre chose.

Ce n’est pas forcément quelque chose de moins. C’est autre chose. Qui viendra ajouter une nouvelle corde de couleur différente à notre lien.

C’est une épreuve  pour Lui, pour moi, pour N/nous.

Pour eux aussi. Et je ne l’oublie pas.

Je viendrais vous donner des nouvelles ici. Mes absences et silences en ont inquiété un certain nombre d’entre vous, qui se sont enquéries de mon état et j’avoue que cela m’a beaucoup touchée.

Je vous remercie de votre présence à mes côtés.

Je ne sais pas encore comment, mais je sais que N/nous y arriverons.

Il est mon Autre. Lui seul saurait Vous dire de ses mots ce que je suis pour Lui. Mais aujourd’hui, il me prouve que je fais aussi partie de Sa vie. Quelle qu’elle soit. BDSM ou pas.

C’est une autre façon de me dire « je t’aime ».

A très vite.

 

8 réflexions au sujet de « 25/11/18: Et pendant ce temps…. Entracte. »

  1. Sakura, Je comprends ton manque, tes besoins et envies.
    En lisant ton blog j’y ai lu un Maitre et une soumise qui s’aiment bien au-delà de ce que vous auriez pu penser possible.
    Je suis certaine que vous arriverez à trouver une solution différente mais que vous serez côte à côte.
    Je sais que ton Maitre est à tes côtés et c’est une chose précieuse pour toi, pour V/vous deux ce lien qui vous unit.
    Mes pensées les plus amicales.
    galathee

    • Merci Galathee pour ton soutien, ta présence.
      Nous avons avec le temps renforcé un lien qui était déjà très fort.
      Même si les difficultés actuelles nous mettent à mal en cet instant… Nous ferons tout et donnerons le meilleur de nous pour que cela reste supportable.
      En tout cas, je l’espère.
      Avec ma tendresse.
      Courage à toi.
      Sakura.

  2. LE lien ne peut être brisé et quelles que soient les « suites » à cet intermède, il sera toujours présent… soyez en convaincus tous les 2 !
    Vous êtes une soumise et donc, par définition (en tous cas à mon sens) vous aurez la force de surmonter cette épreuve et je ne doute nullement que vous y parviendrez… il « suffit » (facile à dire, je le concède !…) de le vouloir et de laisser faire les choses et le temps…
    En tous cas, je vous apporte tous mes encouragements, mon modeste soutien et mes pensées !…
    Bien sincèrement,
    S.

    • Merci pour votre message Monsieur.
      Nul doute que mes ressources sont grandes et que c’est dans ma soumission que j’irai puiser la force de traverser cette épreuve.
      Mais également en Lui.
      Je ne doute pas de la force de notre lien, bien au contraire. Il n’en sera que plus beau et plus fort après cette épreuve. En tout cas, j’aime à le croire.

      Respectueusement,

      Sakura

  3. Comme tu le sais, je ne suis pas soumise et ce milieu mais inconnu, mais toi je t’ai découvert dans tes écrits, ou j’ai lu tes doutes, tes peines, tes envies, ta soumission et ton amour pour ton Maître. Dans ton écrit je sens ta peine et ton amour pour lui et que ce qui ce passe ne vous éloigne pas et vraiment un amour sincère entre vous. Tu m’a toujours touchée même si je ne comprenais pas toujours tout dans votre relation, nous ne sommes que virtuel dans notre relation mais si tu as besoin de parler, je suis d’une bonne écoute et discrète. Soit forte pour lui et pour toi, surtout ne t’oublie pas, Amitié sincère Calou

    • Bonsoir Calou
      Je te remercie pour ton message et ton soutien.
      Chaque jour est différent, chaque jour amène ses questionnements. Le plus difficile étant de ne pas se laisser bouffer par ces derniers pour continuer d’avancer.
      Belle fin de soirée.

  4. Bonjour
    J’ai lu depuis le début votre blog étant soumise depuis peu , j’ai aimé vos articles , je me retrouvais dans vos écrits .
    Ce dernier article m’attriste car on ressens votre désarroi…
    Bon courage a vous dans cette épreuve
    Livia

    • Bonsoir Livia

      J’espère que cette article ne sera pas le dernier…. Sourire.
      Et que vous aurez le loisir et le plaisir d’en lire d’autres d’ici quelques temps.
      Je ne manquerais pas de venir y donner de nos nouvelles.

      Amitiés

      Sakura

Laisser un commentaire