Archives

18/02/2019 : Quelques nouvelles

Photo : ©Kay Saladys

« J’ai des morceaux de Toi dans le cœur, dans l’âme et sur la peau. Quand d’autres ne laissent que le vide, de Toi je garde tout, j’ai toujours tout gardé. » Fragments d’une femme perdue – Patrick Poivre d’Arvor.

Le temps passe, avec ses semaines, ses jours, ses heures… Celles loin de Lui, qui me semblent n’en plus finir, et ces précieux instants que nous arrivons encore à passer ensemble,qui eux me semblent toujours trop courts.

Déjà quelques mois que tout mon équilibre a prit une tournure bien différente. Je tente toujours de m’adapter, non sans difficultés.
La situation connait de nouveaux rebondissements, mais reste toujours très floue pour moi, suspendue à des aléas que ni Lui, et encore moins moi, ne pouvons contrôler.
Et dans tout ça, me direz-vous…. comment vais-je?

Voilà un sujet délicat… j’ai connu des jours bien meilleurs, des jours de joies immenses, de bonheurs éclatants, d’extases à n’en plus finir. Des jours où l’exaltation se mêlait à mon épanouissement, telle une douce euphorie enivrante…
Des jours où je n’avais qu’à être moi, et me laisser guider, enveloppée dans le cocon rassurant de Sa bienveillance et de Son amour.
Aujourd’hui, ces jours là me semblent de plus en plus lointain: une parenthèse a été ouverte, faite de prise de conscience, de réalités, de moments difficiles, d’épreuves.
Tant de changements se sont opérés ces derniers temps : j’ai le sentiment que je n’ai pas d’autre choix que celui d’être forte pour faire face à tout ça, pas d’autre choix que de remiser loin de moi mes besoins de lâcher prise, de légèreté. Aujourd’hui ma nouvelle amie porte le nom de « Patience ».

Continuer la lecture

14/01/2019 : Quand la nature me laisse un message….


« Il y a des jours, des mois, des années interminables où il ne se passe rien.
Puis, il y a des minutes et des secondes qui contiennent tout un monde » – Jean d’Ormesson.

Aujourd’hui j’ai la plume un peu sauvage, elle titille, elle démange… Je lis, je me relis aussi… Parfois avec difficulté, prise entre le flot de mes émotions vécues, passées, et celles latentes, suspendues, en attente.
Je relis mes mots, puis mes maux.
Je vois mes blessures, mes cicatrices… soignées, pansées, léchées depuis tout ce temps.

Je me vois moi …il y a 2 ans, il y a un an. Et puis moi aujourd’hui.
Je N/nous vois Nous, au travers de ce temps qui glisse et ne semble pas N/nous flétrir.

Sakura… Cette jeune pousse qui a fleuri, qui doucement a ouvert ses pétales, s’est épanouie sous les rayons ardant de Celui qui la chauffe, l’échauffe, la fait croître et grandir.

Toutes ces choses qui ont fait de moi mon aujourd’hui. Ces jours passés qui ne se ressemblent pas, ceux à venir qui leur ressemblent moins encore.

Et ce matin, j’étais dehors, prise dans les frimas glacés de l’hiver, m’hasardant au détours de bois et de chemins, l’esprit ici et ailleurs à la fois. Il pleuvait, un peu. Un léger crachin diffus, juste suffisant pour faire briller les quelques feuilles survivantes de l’hiver, ou les brins d’herbes crissant parfois encore sous mes pieds à l’ombre du matin encore frais.

Continuer la lecture

Meilleurs vœux

 

 » Tu devras renaître de tes cendres. Alors, tu pourras vaincre la Peur.
Aiguise ton esprit, et je te guiderai. » – Sévag Torossian

 

L’année 2018 s’est terminée, et laisse donc place à 2019… Laissant derrière chacun de N/nous la chaleur et la convivialité des fêtes de Noël et celle, plus légère du réveillon de la Saint Sylvestre.

La plupart d’entre N/nous aura eut tout le loisir de parcourir les sites spécialisés à la recherche du cadeau idéal pour les plaisirs de chacun… Faisant S/sa liste de souhaits au Père Fouettard, entre entraves, menottes, single whip et autres articles tout aussi plaisant que nous savons apprécier .

Continuer la lecture

04/12/2018: un jour après l’autre

 

« Seul l’arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c’est dans cette lutte que ses racines, mises à l’épreuve, se fortifient. » – Sénèque

Voici quelques nouvelles…

Les jours passent et ne se ressemblent pas. L’incertain N/nous concernant est désormais bien réel et tout reste encore à mettre en place. Beaucoup de chamboulements pour Lui, qui d’une certaine façon, se répercutent sur moi. Mais je reste là, avec patience. Avec amour.

Mon collier est sagement rangé dans sa pochette, attendant que Celui qui lui donne tout son sens me revienne…

Et ce n’est pas tout les jours facile…

Continuer la lecture

N/nos retrouvailles Partie III : Enfin N/nous…

« Tu dois trouver quelqu’un exactement comme toi, quelqu’un qui a envie de vivre exactement comme toi, quelqu’un aussi fou que toi. Trouve quelqu’un qui a des démons compatibles avec les tiens ». Maître Daemon Drago à son Iris.
Note personnel : Pour ma part, je l’ai trouvé.

 

Je V/vous livre mes ressentis à mesure que j’arrive à les laisser sortir… La peur, les doutes concernant N/nos demains me bloquent et ont tendance à geler ma plume, à l’enfermer loin en moi.
Je me noie dans l’instant offert, dans chacun de N/nos moments…éperdument. Et peut-être par instinct de protection, j’enferme tout en moi au plus profond. Jusqu’à ce que je trouve la force de laisser sortir chacun de mes mots, chacune des émotions vécues, chacun de mes maux. Comme une mise à nue, un face à face avec moi-même.

Donc voici la 3ème et dernière partie de N/nos retrouvailles…

Le fait que je l’écrive un peu plus tard qu’à mon habitude m’en fait perdre plus au moins quelques détails, mon esprit étant parfois dérouté vers d’autres questionnements, et je m’en excuse.

Mais ce soir là, N/nous pouvions enfin N/nous retrouver. Etre N/nous… Totalement, sans parasites extérieurs venant N/nous mettre à mal.
Continuer la lecture

N/Nos retrouvailles Partie II : Mlle S

 

“Ce qu’on risque révèle ce qu’on vaut.” – Jeanette Winterson

 

Que je revienne un peu en amont de quelques jours… nous sommes le samedi avant N/nos retrouvailles. Je suis bien évidement secouée par l’annonce qui m’a été faite quelques jours auparavant, et, une de mes connaissances me propose d’aller boire un verre suite aux récents événements survenus dans sa vie, dont elle veut me parler. Je profite de l’occasion pour me changer les idées.

Nous nous retrouvons dans un bar lounge, au crépuscule du soir, autour d’un verre, et entamons les banalités d’usage. Nous nous connaissons suffisamment l’une et l’autre pour en venir à l’essentiel très vite:  Mlle S m’explique son célibat nouvellement retrouvé, les raisons qui l’y ont poussées, ce que cela change en elle. Plus libre, plus femme, plus sûre, moins dépendante… J’aime voir son côté épanouie mais je sais aussi les difficultés qui sont les siennes à pouvoir gérer tout cela.
Elle m’explique ses quelques rencontres… de la plus romantique à la plus étrange… et c’est sur cette dernière que mon esprit fait tilt

Continuer la lecture

Vacances 2018!!!

Le diable m’a chuchotté à l’oreille:
« Tu ne pourras traverser la tempête »
Aujourd’hui, je lui ai répondu:
« Je suis la tempête »

L’heure est arrivée de mettre en pause estivale le Blog, afin que soumise et Maître se reposent et rechargent les batteries.

Chacun retrouvant S/sa vie vanille de façon prolongée, se ressourçant dans un climat différent, laissant le fouet, la badine ou tout autres accessoires au placard.

Nul doute que N/nous les retrouverons avec les plus grands plaisirs dès la rentrée.
Continuer la lecture

Séance du 26/07/2018 : Il était Une nuit…

« On ferme les yeux quand on s’embrasse, rêve, pleure et imagine. Car les plus belles choses de ce monde sont invisibles » – Drake

Je ne vais pas comme à mon habitude, vous raconter méthodiquement le souvenir de cette séance, non.  Je vais axer mon récit sur mes ressentis, et ils sont nombreux.

Résumons déjà la situation: je Vous ai rejoint pour la soirée, à l’issue du dîner, Vous m’avez demandé si je voulais rester pour la nuit. Je suis restée.

Que puis-je en dire?

Déjà le déroulement « au général »: bien qu’il y ait mon tapis, bien que j’ai gardé ma place jusqu’à Vos invitations à Vous rejoindre, j’ai trouvé cette soirée assez particulière. Un vent de « normalité » soufflait sur ces instants. Un mélange entre le vanille et le chocolat, sourire…. Vanille car la soirée fut des plus sage. Et je ne m’y attendais pas, sachant que c’était N/notre dernière soirée avant la longue période des vacances qui N/nous attend.
Je ne m’attendais à rien de spécial non plus, j’ai appris à ne plus me projeter pour ne pas me décevoir seule. Je ne m’attendais donc pas non plus à dormir avec Vous, bien que, tout comme jeudi dernier, j’avais prévu de quoi, juste au cas où tel soit Votre désir.
Continuer la lecture

Déjeuné du 19/06/2018: Sourire effronté…

« Parce que tu crois que l’amour, c’est sourire, chanter, mettre des belles robes, sourire encore. Moi, je sais que l’amour, c’est être capable de vendre son âme au Diable. » Le chevalier au bouclier vert – Odile Weulersse

Je me suis présentée devant Vous ce mardi, et comme à mon habitude, je Vous ai rejoins à Votre bureau.
Vous m’avez demandé de fermer la porte derrière moi, et de venir m’installer à Vos pieds, à genoux. Vos mots ont fait naître un premier sourire de ma part…. premier sourire qui a toute son importance vu la suite des événements… Cette demande étant assez inhabituelle, elle me plut incroyablement! Me retrouver là, à genoux, à Vos pieds, derrière Votre bureau… attendant patiemment que Vous ayez terminé….

Vos mains glissent sur ma tête,glissent dans mes cheveux, ou sur mes joues… Vous, tout occupé à travailler sur Votre PC, le regard rivé sur Vos écrans… J’en profite pour Vous regarder…Vous admirer…et caler ces images dans ma mémoire…quelques unes de plus dont je peux nourrir mon imaginaire sans fond.

Soudain, un bruit à la porte: un client cherche à entrer. Vous me demandez de me relever et de me mettre sur le côté. Je ne suis ni surprise, ni mal à l’aise. Je suis non seulement là où je dois être, c’est à dire, là où Vous souhaitez que je sois, mais je suis avant tout à ma place. Là debout, ou à Vos pieds. A ma place.
Après avoir traité avec lui, et qu’il soit reparti, Vous me demandez de refermer la porte et de revenir m’installer à Vos pieds.

Continuer la lecture