Archives

Soumise vertueuse…

« La patience commence avec des larmes, et, à la fin, sourit » -Seneque.

La patience,
Cette vertu qu’Il m’inculque au travers de Ses absences.
Au début une épreuve, parfois douloureuse,
Ou angoisses, peurs, craintes se mêlent et s’entremêlent…..
Puis doucement l’impatience prend place,
Et désirs, envies, faim se lacent et s’entrelacent.
Pour finalement laisser venir le temps de l’inclination :
Alors la force, l’espérance et la volonté me ramène à Lui.

Lui, mon Équilibre.
Je compte les jours.

Continuer la lecture

Mon église est en Vous.

 

Bonjour mon Maître Adoré, Vénéré et Respecté… Sourire.

Une entrée en matière qui en impose, car N/nous sommes Dimanche. Et le dimanche, jour de confessions, je souhaitais Vous expliquer comment à ma façon, j’étais entrée en religion ^^.

Pas de blasphème, ce n’est pas mon genre, mais j’avais envie de Vous partager ma réflexion nocturne, sur ce cheminement que j’ai fais qui m’a menée à Vous.

Continuer la lecture

Appartenance

Comment la définir ?

Voilà une question que je me pose pendant mes vacances… Après tout, être loin de Lui, me permet aussi de faire un petit point sur l’évolution de ma soumission, et sur ce que je ressens depuis ces premiers instants à Ses pieds.

Pour moi, c’est mon désir très fort, très présent et profond de me sentir appartenir à mon Maître.
Cœur, corps et âme.

Continuer la lecture

Appréhension(s)

 

Nous, soumises, en connaissons beaucoup, tout au long de notre apprentissage. Tout au long de notre voyage aux  pieds de nos Maîtres.

Je vis ma soumission J’aime appuyer sur ce fait. N/nous ne vivons pas ensemble mais Mon Maître est en moi, en permanence. Il a pris le contrôle de mes pensées, de mon corps, de mon cœur. Continuer la lecture

A mes compagnes de voyage.

J’avais envie d’aborder ce sujet, parler de vous, mes  » sœurs soumises ».

Comme vous le savez, je ne suis entrée en soumission qu’il n’y a tout juste que quelques mois.

Et là où j’en suis aujourd’hui, est aussi en partie grâce à vous. Bien évidemment, mon Maître est le principal artiste de la création qu’il fait de moi, je suis son œuvre, le résultat de son travail. Continuer la lecture