Archives

05/01/2018 : Mes vœux renouvelés.

« La valeur d’une personne se mesure non pas à la quantité de ses actes mais au degré d’amour et de persévérance qu’elle met à les accomplir »- Cécile Fortier Keays 

Mon Maître, Mon Amour.

Un an… Ce n’est pas rien. Ce n’est pas anodin.
Un an déjà. Comme ce nombre m’effraie et me fascine à la fois…

Il m’effraie par la crainte de voir apparaître Votre lassitude… Il me fascine par ce temps que je n’ai pas vu passer à Vos côtés.

Il y a donc une année où Vous êtes venu me trouver…
Un an où j’étais fatiguée de ma relation vanille dont j’avais fait le tour. J’ai eu bien des expériences… Entre le libertinage, les parties à plusieurs, les femmes qui ont traversées ma vie.

Continuer la lecture

Souvenirs 05/01/2017 : Première rencontre

“Rien n’est plus vivant qu’un souvenir.” De Federico Garcia Lorca 

Voilà un an, le 05 Janvier 2017, que Vous entriez de nouveau dans ma vie, chamboulant toutes mes idées reçues… N/nous avions repris le contact par messages, mais je n’avais pas encore eu la chance de Vous revoir….jusqu’à cette belle journée de janvier 2017.

Je vous partage ici le récit de cette première rencontre, avec les mots qui furent les miens il y a un an, ceux de cette soumise en devenir, qui se découvrait, qui ne se savait pas…qui avançait à tâtons, incertaine et pourtant tellement sure de son choix.

N/nous n’avons pas encore eu la chance de fêter comme il se doit ce bel anniversaire, et je ne doute pas que Vous saurez y remédier. Tout comme N/nous fêterons N/notre Noël également …une pierre deux coups comme on dit…Sourires….

Un an que ma vie a basculée, que Vous m’avez transformée… Un an que je vis des émotions intenses, vibrantes, parfois effrayantes, déstabilisantes… Un an que Vous avez su me redonner le goût de vivre, avec violence, intensité, passion.
Je N/nous souhaite plus que tout que cette année ne soit que la première d’une belle série d’autres anniversaires. Bien que j’ai appris que seul aujourd’hui compte, et que demain reste incertain.
Je garde toujours en moi ce secret espoir de Vous avoir près de moi encore très longtemps.

Il me tarde de Vous retrouver. Il me tarde de prendre le temps de Vous dire tant et tant de choses que ces vacances m’ont permises de Vous écrire, et que je souhaite pouvoir Vous lire, comme à chaque fois, à genoux, à Vos pieds…laissant mes émotions guidées les tremblements de ma voix, avec l’appréhension que mes mots ne soient pas les mieux choisis…mais ils sont les miens, ceux que Vous avez toujours su faire naître en moi…Vous, ma plume, Vous mon encre, Vous….mon Vénérable Maître.

Je vous laisse à Votre lecture, transmise à mon souvenir par mon bien aimé Maître, qui aura su les conserver alors qu’à l’époque je publiais sur Facebook et que par la suite, mon profil avait été supprimé.

Merci de Votre bienveillance à mon égard .

Continuer la lecture

« Si….Tu seras un Homme mon fils » – Rudyard Kipling

 

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d’un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d’un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Continuer la lecture

Le pouvoir des mots.

Elle ne veut pas avoir à choisir,
Elle ne veut pas avoir envie de fuir,
Elle ne veut pas dire non,
Elle ne veut pas avoir à prendre de décision,
Elle ne veut pas être libérée,
Elle ne veut pas avoir non plus à Le quitter.
Elle ne veut pas le décevoir,
Elle ne veut pas être juste une histoire.

 

Continuer la lecture

Soumise vertueuse…

« La patience commence avec des larmes, et, à la fin, sourit » -Seneque.

La patience,
Cette vertu qu’Il m’inculque au travers de Ses absences.
Au début une épreuve, parfois douloureuse,
Ou angoisses, peurs, craintes se mêlent et s’entremêlent…..
Puis doucement l’impatience prend place,
Et désirs, envies, faim se lacent et s’entrelacent.
Pour finalement laisser venir le temps de l’inclination :
Alors la force, l’espérance et la volonté me ramène à Lui.

Lui, mon Équilibre.
Je compte les jours.

Continuer la lecture

Un simple présent…

Mon Maître… Il n’y a pas de raison particulière, d’événement particulier venant ponctuer ce présent, si ce n’est un besoin pour ma part de Vous exprimer combien je Vous suis reconnaissante.

Aussi, ce simple petit objet sans valeur autre que celle que je lui porte, je Vous le remets, humblement. En espérant qu’il soit le messager, le vecteur de tout ce que Vous pouvez représenter pour moi.

En voici le sens que je lui donne, et que je souhaite Vous faire partager:

Continuer la lecture

Séance du 07/09/17: Moi je veux Vivre!

Ce ne sera pas vraiment un récit de séance pour une fois.

Non pas qu’il n’y en ait pas eu une. Je crois que s’en était une. Sûrement. Mais je ne l’avais pas comprise. Et de fait, je m’y suis vite perdue, perdant ainsi ma connexion à Vous mon Maître…

Pourquoi ? La soirée avait pourtant bien commencée. Je Vous ai rejoins dans ce bar où N/nous avons pris un verre ensemble. Un moment agréable, où je me plais à être à Vos côtés.

Continuer la lecture

Mon église est en Vous.

 

Bonjour mon Maître Adoré, Vénéré et Respecté… Sourire.

Une entrée en matière qui en impose, car N/nous sommes Dimanche. Et le dimanche, jour de confessions, je souhaitais Vous expliquer comment à ma façon, j’étais entrée en religion ^^.

Pas de blasphème, ce n’est pas mon genre, mais j’avais envie de Vous partager ma réflexion nocturne, sur ce cheminement que j’ai fais qui m’a menée à Vous.

Continuer la lecture

Mon Maître…. Cet Alchimiste

« Celui qui, par quelque alchimie sait extraire de son coeur, pour les refondre ensemble, compassion, respect, besoin, patience, regret, surprise et pardon crée cet atome qu’on appelle l’amour.”

Il est temps que je Vous parle de Lui. Que je Vous le présente. Tel qu’Il m’apparaît à mes yeux de soumise.

Continuer la lecture