L’ombre et La Lumière

 

Ces moments…. Ceux qui sont remplis de Vos silences, de Vos peu de mots…
Et cette faim que j’ai de Vous parler, d’échanger avec Vous.
Ma récente découverte de mon équilibre, du bien-être évident de ma vie à Vos pieds, de la nécessité quasi vitale à ma paix intérieure de Votre présence dans mon quotidien.

Et cette distance qui s’insinue doucement…
Oh… soit Vous me préparez à ce difficile été qui s’annonce, soit Vous me mettez à l’épreuve.

Alors je prends sur moi, et je profite du moindre de Vos mots… Je les lis, les relis encore et encore… Je bois Vos quelques mots, comme s’ils avaient le pouvoir de combler mon vide de Vous.
J’essaie de comprendre…

Comprendre où Vous souhaitez m’emmener.
Cette crainte toujours latante que Vous ne finissiez par Vous lasser de Votre soumise,
Cette crainte qui ne me quitte pas, même si elle se manifeste moins fort, moins intensément.
Juste elle est là, quelque part en moi.

Et mon désir plus que violent de venir à Vos pieds.
Ce rêve, cette douce hérésie, de pouvoir passer un peu plus de temps à Vous servir…

Et prendre conscience que Vous m’etes tellement essentiel. Et prendre conscience que je ne dois pas trépigner intérieurement, juste prendre ce que Vous m’offrez et le prendre tel un cadeau. Que ce soit Vos mots, Vos gestes, Votre présence….

Et ce soir c’est Vous qui m’en avez offert un.
Avec Votre réponse lors de N/notre échange où je Vous exprimais ce désir :
« Mais mon seul but, mon seul plaisir, est de faire au mieux, toujours, pour être une soumise dont Vous puissiez être fier… »

« je le suis »

Ce soir je m’endors paisible, et heureuse. Vous venez de bercer mon sommeil d’une magie sans trucage.

Alors j’ose Vous le dire, je sais que Vous êtes là pensant un peu à moi, Vous préoccupant sûrement un peu de moi, et je me sens en sécurité.
Alors j’ose Vous dire que mes peurs, mon passé s’évanouissent. Et que ma seule attente, mon seul désir est la promesse d’une étreinte. Une de celles que Vous savez me donner et qui me rend ivre de Vous, me laissant à genoux, tremblante et larmoyante de plaisir.
Je remercie la vie pour chaque erreur que j’ai commise, parce que chacune d’elles m’a indiquée le chemin qui m’a menée à Vous. S’il Vous plaît mon Maître, enlacez-moi toute la nuit, Caressez mes cheveux, Claquez mon cul de Vos mains généreuses. Baisez moi avec force et intensité… Dites-moi que je suis Votre chienne, Votre salope, Votre soumise et soyez mon Maître, fort, puissant et droit. Jusqu’à ce qu’il y n’y ait plus que maintenant qui compte. Vous et moi… et maintenant.
Je ne demande pas qu’on m’explique la nuit. Je l’attends, je la désire, je veux sentir qu’elle m’enveloppe. Car Vous en êtes ma lumière… Et je suis Votre ombre: fidèle, discrète et toujours présente.

Merci pour Vos mots,
Merci pour Votre présence.

Votre dévouée soumise
Votre chienne insatiable
Votre salope amoureuse

Sakura

2 réflexions au sujet de « L’ombre et La Lumière »

Laisser un commentaire